LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:APRES LES ANTILLES ,LA POLYNESIE au bord de la révolte …

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE
APRES LES ANTILLES ,LA POLYNESIE au bord de la révolte … par pgibertie Pour les autorités l’important c’est la lutte contre l’ivermectine et elles ont réussi en Guyane et Nouvelle Calédonie. En Polynésie le dr Théron soignait à l’ivermectine, les policiers l’ont arrété comme s’il s’agissait d’ un terroriste… Nos compatriotes ne pardonneront jamais d’avoir été humilés et interdits de soins précoces.En métropole les médecins de plateau télé vous prennent pour des cons , vous ne vous en rendez pas compte, mais là bas, l’ivermectine, ils connaissent …. Les imbéciles qui ont voté la prolongation du plan d’urgence macronien mesureront ils les dégâts humains et politiques outremer ? Aux Antilles et en Polynésie les populations ont l’habitude de l’ivermectine et ils ne comprennent pas l’interdiction d’une molécule efficace prescrite par quelques médecins courageux. Les indépendantistes ne s’y tromperont pas… Dans le cadre de son plan communal de sauvegarde et face à la montée épidémique, la commune de Paea a décidé de transformer sa salle de spectacle Manu Iti en centre d’hébergement permettant d’accompagner jusqu’à 12 personnes souffrant de la covid-19. Des administrés isolés ou n’ayant pas un environnement familial adapté et dont l’état de santé nécessite des soins à domicile. Si 20 bénévoles recrutés pour l’occasion travaillent sans relâche, la commune s’est attachée les services du docteur Jean Paul Théron pour coordonner le suivi médical. Un médecin qui s’est fait connaitre dès le début de la crise sur le fenua en prodiguant le protocole du professeur Raoult. “Je ne suis pas médecin, je ne suis pas scientifique. Moi tout ce que je veux, c’est sauver des vies et quand je vois qu’à travers certains protocoles on peut sauver, que ce soit Jean-Paul ou n’importe qui, je fais appel à eux”, explique le maire de la commune, Antony Géros.  “Avec Jean-Paul on peut le réveiller à 1 heure du matin, à 2 heure du matin. On l’a toujours sous la main à 11 heures du soir et c’est ce que j’aime avec luiComme ça on a une expertise au téléphone. Il nous donne son conseil.” Selon le docteur Théron et son retour d’expérience vis-à-vis de ses patients qu’il consulte pour la majeure partie par télémédecine, les bienfaits de ce protocole ne sont plus à prouver : “Je viens de dépasser cette nuit les 450 personnes soignées en 1 an et demi. On approche les 200 patients sous oxygène. Je ne parle pas de ce que j’ai fait avec mes collègues, je parle de ce que j’ai fait moi. Et je n’ai pas de décès. Parce que mon protocole, c’est un protocole normal. (…) Avec 20 médecins qui appliqueraient ces règles, le problème serait réglé avec l’hôpital bien entendu pour les cas les plus lourds.” La commune de Paea qui est la première à valider ce protocole sur le territoire, pourrait faire des émules. Du côté des autorités, le président Frich a souhaité rappeler son positionnement lors de sa dernière allocution : “Ces thérapies qui sont proposées par ces différents médecins sont aujourd’hui contestées par les scientifiques. C’est tout. mais ce n’est pas pour autant que nous les avons appelé pour leur dire d’arrêter. Ils engagent leur responsabilité devant le malade, devant la société. C’est leur problème.” Covid-19 : Paea joue la carte de l’Ivermectine https://outremers360.com/bassin-pacifique-appli/covid-19-en-polynesie-la-commune-de-faaa-veut-accompagner-les-malades-dans-le-noyau-familial Faa’a (Tahiti 30 000 hab)s’est choisi également le Dr Jean-Paul Théron, omicile. Et prescrit, comme beaucoup d’autres médecins, des concentrateurs d’oxygène. Comme à Paea, c’est la mairie qui le met en relation avec certains patients, et les bénévoles ou les proches qui lui transmettent, à distance, les « constantes » vitales des malades. « J’ai une confiance totale envers lui », explique Oscar Temaru comme Ella Tokoragi, dont certains proches ont été pris en charge par « Taote Théron », qui a été, en outre, directeur de cabinet d’un ministère sous la présidence Temaru. https://outremers360.com/bassin-pacifique-appli/covid-19-en-polynesie-la-commune-de-faaa-veut-accompagner-les-malades-dans-le-noyau-familial Le docteur Théron est sous le coup de quatre plaintes pour pratique de médecine foraine. Une pratique interdite sauf dérogation accordée par le conseil de l’ordre des médecins qui vérifie que le médecin a pris toutes dispositions pour répondre aux urgences, garantir la qualité, la sécurité et la continuité des soins aux patients qu’il prend en charge, ce qui n’est ici pas le casour le dit conseil. En effet il ne donne pas de doliprane mais il soigne Un huissier de justice était venu à son domicile, où le docteur Théron exerce, pour lui signifier le dépôt d’une plainte instruite par le Conseil de l’ordre des médecins. L’huissier a été reçu par un lancer de plateau et divers objets ce qui aurait enclenché une plainte pour coups et blessures. https://actu.fr/faits-divers/le-docteur-jean-paul-theron-interpelle-ce-matin_45045126.html Cette plainte a entrainé l’arrestation violente par mes gendarmes 🔥 Traqué comme un terroriste .. Voici l’arrestation violente par la police du Dr Jean-Paul Théron médecin libéral en Polynésie française sur demande de l’Ordre des Médecins SON CRIME il prescrivait de l’Ivermectine, de l’azytromicine et du zinc à ses patients guéris du COVID ⬇: pic.twitter.com/Fa16SeJbhs— LE RIFAIN LA NOUVELLE DU FRONT (@rifain_nouvelle) September 20, 2021 RAPPEL ANTILLES/ Eux ils savent ,d’ailleurs 74% des soignants ne sont pas vacccinés… LES ANTILLES VOLONTAIREMENT PRIVEES DE TRAITEMENT POUR  PUNIR LA POPULATION  ET SERVIR D’EXEMPLE ? Haiti toute pauvre se soigne à l’ivermectine, enregistre un décès par jour avec 0,2% de vaccinés , tout comme la république dominicaine  pourtant vaccinée. La confiance de la population en ses médecins  et dans la molécule peut expliquer la faible vaccination . S’y ajoute le scandale d’un pesticide autorisé et particulièrement dangereux Fallait il punir la population, faire un exemple pour la métropole, prouver que hors la vaccination point de salut ? #Guadeloupe une avocate porte plainte « Nous avons des témoignages ns avons des pièces et ns sommes en situation de dire que les représentants de l’Etat et les représentants des autorités sanitaires ont failli, il va falloir rendre des comptes » @olivierveran#Manifs18septembre pic.twitter.com/9YQbAC9Oc2— LE GÉNÉRAL. 0FFICIEL.💎 (@LE_GENERAL_0FF_) September 16, 2021 Heureusement en Nouvelle Calédonie comme en Métropole, ils n’ont pas l’habitude de l’ivermectine NOUVELLE CALEDONIE/ AU BOUT DE L’HORREUR ET DE L’IDIOTIE La Guayane a longtemps bénéficié de tous les atouts pour échapper à la pandémie mais les pharmaciens et l’Ars ont mené un combat acharné contre l’hcq et l’ivermectine …Cette dernière n’est donnée qu’aux patients covid gravements atteints pour traiter la cécité des rivières

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s