LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE: SIX FRANCAIS SUR DIX CROIENT QUE LA TERRE EST PLATE

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE
SIX FRANCAIS SUR DIX CROIENT QUE LA TERRE EST PLATE par pgibertie Depuis le début de la crise sanitaire j’ ai lu toutes les études scientifiques publiées et me suis efforcé d’en faire la synthèse dans mon blog. Si je me suis trompé que l’on me signale les erreurs et la référence d’études contraires. Nous savons maintenant que les vaccins sont totalement inefficaces  dans la lutte contre la contagion . Le pass sanitaire devient donc une absurdité bureaucratique qui conduit des personnes vaccinées plus souvent asymptomatiques mais avec une très forte charge virale , à contaminer sans même le savoir, les autres . On ne sauve pas la vie des autres en se faisant vacciner contre cette maladie. Et pourtant six Français sur dix refusent cette évidence .On le voit très bien avec le sondage fait par Odoxa. Si les sondés y sont aussi favorables, c’est d’abord parce qu’ils sont convaincus que le PASS limite/réduit les contaminations. Ainsi 60% sont persuadés que les anti pass sont des égoistes qui menacent leur santé. Six français sur dix sont convaincus que la terre est plate, et nient l’évidence scientifique que même Blachier et Cohen ont admis…. Le vent tourne ? 🤔Écoutez bien cette intervention de cohen en présence de veran … la vaccination ne sert à rien .. l’immunité collective par la vaccination est illusoire.. je rêve.. est-ce que on nous prépare à un changement de cap 😉🤔la 5 devient complotiste 😂 pic.twitter.com/jaRSZA1Pna🇫🇷. Or-well. 🇫🇷 (@GillesWell) September 3, 2021 Nous savons également que la capacité à protéger des formes graves existe mais  que le bénéfice risque à se faire vacciner  est contestable pour les moins de 50 ans sans comorbidité. Nous n’ignorons plus que pour les immuno- déprimés et les plus fragiles  la vaccination doit s’effectuer avec prudence avec les risques d’anticorps facilitants. Plutôt que de nier les effets secondaires il est regrettable que l’on REFUSE la possibilité de les limiter . Nous savons tous que le paracétamol est dangereux, que l’aspirine protect, la vitamine D, le zinc et la Gsh , rendent les vaccins plus efficaces  et le bénéfice risque plus favorable. Les dernières études constituent des appels pressants pour une nouvelle génération de vaccins  au spectre plus large que la protéine spike  à la fois trop changeante et toxique. DANS CES CONDITIONS JE REPRENDS LES APPELS A LA PRUDENCE A L’ENCONTRE DE LA TROISIEME DOSE POUR LES PLUS FRAGILES/ EFFETS SECONDAIRES IMMEDIATS PLUS PRONONCES ET RISQUE D’ANTICORPS FACILITANTS l’Université d’Osaka appelle à une nouvelle génération de vaccins ! PREMIERE CERTITUDE / LE VACCIN NE FERA PAS DISPARAITRE LA PANDEMIE APRES ISRAEL LES DERNIERS CHIFFRES ANGLAIS DONNENT UNE PROTECTION VACCINALE NULLE POUR LA CONTAMINATION ET REDUITE A 50% POUR LES DECES (sans prendre encompte les effets secondaires ) En Angleterre les plus de 50 ans vaccinés deux doses représentent 90% de la population  et 89% des cas, la protection contre la contamination est bien nulle, rien de surprenant.Les non vaccinés avec 10% de la population représentent moins de 10% des cas et 20% des décès. Pour couper court à toute caricature, je n’ignore pas qu’avec 100 % de vaccinés 100% des décès seront vaccinés mais il y a dans cette étude 10% de non vaccinés, ils ne représentent pas plus parmi les positifs et ils sont deux fois plus que leur part pour les décès Le vaccin protège de ces derniers dans une limite de 50%. C’est bien moins qu’il y a un mois…. Fait nouveau la protection contre les cas graves et surtout les décès s’effondre, elle n’est plus de 95% mais de 50%. Un non vacciné malade aurait deux fois plus de risque  de décéder (sans soins de type ivermectine ) qu’un vacciné (sans tenir compte d’effets secondaires dus à la vaccination. La balance bénéfice risque pour les plus de 50 ans ne semble plus évidente. Pour la totalité du mois tous âges confondus les doubles doses plus 15j représentent 73% des décès. Les chiffres seraient même pires selon le professeur Fenton :  « Enfin, je suis arrivé à la conclusion que nous ne pouvons faire confiance à aucune des statistiques » officielles « qui alimentent le récit de Covid19. »  Le professeur Fenton est professeur de gestion de l’information sur les risques à l’Université Queen Mary de Londres. Vacciner les soignants pour protéger les patients? Sans IgA c’est une question de foi pas de science . C’est ce que démontre une étude américaine: Si la vaccination ne protège pas les autres, protège t elle les vaccinés eux-mêmes ? Oui jusqu’en juin  mais bien peu depuis à cause du Delta et des mois qui se sont écoulés Si on y ajoute les cas asymptomatiques plus nombreux chez les vaccinés  on doit aboutir à un potentiel contaminant équivalent dans les deux groupes En décembre 2020, le personnel de l’Université de Californie à San Diego Health (UCSDH) a connu une augmentation spectaculaire des infections à coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2). La vaccination avec des vaccins à ARNm a commencé à la mi-décembre 2020 ; en mars, 76 % de la main-d’œuvre avait été entièrement vaccinée et en juillet, le pourcentage était passé à 87 %. Les infections avaient considérablement diminué début février 2021.  Les non vaccinés avec 14% des effectifs représenteraient un peu plus du double des cas symptomatiques, la protection n’est pas de 95% mais de 50%  Entre mars et juin, moins de 30 agents de santé ont été testés positifs chaque mois. Cependant, coïncidant avec la fin du mandat de masque de la Californie le 15 juin et la domination rapide de la variante B.1.617.2 (delta) qui est apparue pour la première fois à la mi-avril et représentait plus de 95% des isolats UCSDH à la fin juillet les infections ont augmenté rapidement, y compris les cas parmi les personnes complètement vaccinées.  En juin les 86% de totalement vaccines ne représentaient que 33% des cas symptomatiques, aujourd’hui 75% Aucun décès n’a été signalé dans les deux groupes ; une personne non vaccinée a été hospitalisée pour des symptômes liés au SRAS-CoV-2. Le changement spectaculaire de l’efficacité du vaccin de juin à juillet est probablement dû à la fois à l’émergence de la variante delta et à la diminution de l’immunité au fil du temps, aggravée par la fin des exigences de masquage en Californie et le risque accru d’exposition qui en résulte dans la communauté. UNE ETUDE AMERICAINE PORTANT SUR 20 000 SOIGNANTS TROUVE 75% DE COVID SYMPTOMATIQUES ENTIEREMENT VACCINES Même évolution en Islande qui enregistre des décès depuis peu  et surtout en Israel, partout, pour les plus de 50 ans la protection du risque de décès est tombée des 95% officiels à 50% et la protection des risques de contamination de 95% à rien…. Sans tenir compte des effets secondaires… DEUXIEME CERTITUDE/ LES DOSES A REPETITION NE SONT PAS LA SOLUTION Si le phénomène « ADE » existe dans le cas des vaccins actuels il est probable que ces rappels vaccinaux (3ᵉ et 4ᵉ doses) augmentent la proportion d’anticorps « facilitants », ce qui conduirait à un effet potentiellement opposé à celui recherché. Le remède serait alors pire que le mal.Telle est la conclusion de l’Université d’Osaka qui appelle à une nouvelle génération de vaccins
En rajoutant une dose Israel aurait il joué avec les anticorps aggravants? https://pgibertie.com/2021/08/31/la-variante-sars-cov-2-delta-est-sur-le-point-dacquerir-une-resistance-complete-aux-vaccins-arn-actuels-et-de-nouvelles-doses-pourraient-aggraver-linfection/… La variante SARS-CoV-2 Delta est sur le point d’acquérir une résistance complète aux vaccins Arn actuels et de nouvelles doses pourraient aggraver l’infection L’ECHEC DE LA VACCINATION DES PLUS AGES ET DES PERSONNES FRAGILES? ATTENTION AUX ANTICORPS FACILITANTS TROISIEME CERTITUDE LE PASSE SANITAIRE NE PEUT QU’AGGRAVER L’EPIDEMIE NON LA VACCINATION NE DIVISE PAS PAR DOUZE LA CONTAMINATION ! Les anticorps limitant la contagiosité chutent de 80% dans le mois qui suit la deuxième dose …. QUATRIEME CERTITUDE LA REALITE DES EFFETS SECONDAIRES LIMITE LE BENEFICE ET ACCENTUE LES RISQUES Quid des effets secondaires? Ecoutez Christian Perronne Des milliers ou dizaines de milliers de morts en France à cause de ces pseudo vaccins expérimentaux
des centaines de milliers d’effets secondaires graves
et PAS UN MOT des merdias
CENSURE TOTALE
Le Professeur Perrone dénonce ce crime contre l’humanité !
Arrêtez le massacre ! pic.twitter.com/b14ubARWIJ— Docteur P.E.B (@DocteurPEB1) September 3, 2021 Le Pr de la Harvard Medical School, Martin Kulldorff, a déclaré que les recherches montrant que l’immunité naturelle offre une protection supérieure à celle des vaccins signifie que les passeports vaccinaux sont non scientifiques et discriminatoires https://fee.org/articles/harvard-epidemiologist-says-the-case-for-covid-vaccine-passports-was-just-demolished Témoignage du Dr Hertoghe, victime du vaccin Moderna : accident vasculaire cérébral dans le cervelet https://t.co/vKiG4QvipW?amp=1 CONCLUSION /Vaccins : le doute est-il encore permis ? COMMENT EVITER DE NOUVEAUX VARIANTS PLUS RESISTANTS? En soignant avec l’ivermectine et l’artemesinine  les molécules des prix Nobel! Les tableaux contrastés d’Israël et de l’Inde devraient nous amener à nous interroger sur la pertinence des campagnes de vaccination, écrit le virologue Jean-Michel Claverie. Oui, mais voilà : dans la confusion actuelle, ceux qui doutent sont vite assimilés à des complotistes ou des ignares… https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/vaccins-le-doute-est-il-encore-permis-1343177 On connait l’origine des trois quarts des covids longs et on sait comment les soigner ! POUR SE DEBARRASSER DE LA COVID DU PASS SANITAIRE  ET DES CHARLATANS DES PLATEAUX TELES :L’IVERMECTINE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s